top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurAlmarphil

Merveilleuse Palm Springs…

Pour ce troisième séjour en Californie, nous atterrissons à Palm Springs pour une nuit et une journée avant de continuer notre route plus au Nord.



A moins de deux heures de Los Angeles, dans la vallée de Coachella, Palm Springs est un havre de fraîcheur et de couleurs au milieu du désert qui l’entoure.

Nous n’avons pas beaucoup de temps ici, mais on aime la douceur et l’ambiance rétro-chic qui règnent ici.




Une fois n’est pas coutume, nous prenons notre petit déjeuner à l’extérieur de notre hôtel dans une boulangerie française ! Le temps d’avaler une crêpe au nutella et voilà notre planning de la journée validé : faire les courses pour la suite, trouver une boutique afin d’essayer de comprendre pourquoi notre carte SIM américaine ne veut pas fonctionner et surtout nous balader dans les rues de la ville en prenant un peu de temps !

Bon, dans la réalité, on perd quasiment une heure avec notre histoire de carte mais qu’à cela ne tienne, on file sur Palm Canyon Drive, l’artère principale de la ville où l’on trouve de nombreuses boutiques, des restaurants, des café, des galeries d’art …









A l’instar du célébrissime Walk of Fame de Hollywood, Palm Canyon Drive a aussi son parterre étoilé, rendant hommage aux stars ayant habité Palm Springs (Marilyn Monroe, Debbie Reynolds, Frank Sinatra, Rock Hudson…).




On y trouve même, tout près près d’une fontaine en plein centre-ville une statue en bronze de Sonny Bono qui a été maire de Palm Springs de 1988 à 1992 !



Palm Springs fait aussi une très large place à l’art moderne parce que, en plus des nombreux festivals artistiques et expositions, on trouve une multitude d’œuvres disséminées un peu partout … La ville est un vrai musée à ciel ouvert !!!!




Enfin, nous nous aventurons dans des quartiers plus résidentiels afin d’admirer les sublimes maisons modernistes aux lignes élégantes et épurées.



Il faut en effet savoir que l’architecture moderniste est mouvement avant-gardiste né dans les années 1930 en Californie, et inspiré du style moderne des années 20.

Ce style « mid century » appelé également « Desert Modernism » a connu son apogée à Palm Springs dans les années 1940/1950.




C’est la raison pour laquelle on en trouve énormément ici mais malheureusement nous n’avons plus beaucoup de temps puisque nous devons prendre la route pour notre prochaine étape….


On resterait bien deux ou trois jours de plus car oui, Palm Springs vaut vraiment le détour et offre de nombreuses activités que ce soit dans la ville ou en dehors !

Peut-être y reviendrons-nous un jour mais d’ici-là, c’est une toute autre ambiance qui nous attend…

43 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

1 Comment


Loren Pilard
Loren Pilard
Dec 13, 2021

Très jolie cette ville ! Bisous

Like
bottom of page